Accueil > Rassegna stampa

Revue de presse


Date: 28-02-2012
Source: UNICEF

Des centaines de millions d'enfants qui vivent dans des villes suite à une urbanisation galopante se voient exclus de services essentiels, avertit l'UNICEF dans son rapport La Situation des enfants dans le monde 2012 : les enfants dans un monde urbain. La poursuite de l'urbanisation est inévitable. Dans quelques années, la majorité des enfants grandira dans des villes, grandes ou petites, plutôt qu'en milieu rural, selon le rapport. Les enfants nés en ville représentent déjà 60 pour cent de la croissance de la population urbaine.« Pour nous, l'image traditionnelle de la pauvreté, c'est un enfant dans un village rural », a affirmé le Directeur général de l'UNICEF Anthony Lake. « Mais aujourd'hui un nombre croissant d'enfants vivant dans des taudis ou des bidonvilles font partie des personnes les plus désavantagées et vulnérables du monde. Ces enfants sont privés de services essentiels et du droit de s'épanouir ».

Lire l'article entier

 

Sans-papiers: on enferme bien les enfants


Date: 28-02-2012
Source: lesinrocks.com

Entre les murs des Centre de rétention administratif (CRA) et des Zones d'attentes (ZA), dans ces « prisons pour étrangers » conçues pour accueillir les enfants parfois nés sur le territoire français avec leurs parents sans papiers ou en attente de régularisation, le nombre d' enfermements de mineurs a doublé en cinq ans. Pour atteindre 874 cette année. Une dérive récemment épinglée par la Cour européenne des droits de l’homme. Le 19 janvier, la CEDH a ainsi condamné la France pour "traitements considérés comme inhumains et dégradants" infligés à deux enfants de 3 ans et 5 mois d'un couple de sans-papiers kazakhs placés en rétention.

Lire l'article entier



Date: 24-02-2012
Source: Localtis INFO

Le Conseil de l'Europe a adopté, le 15 février, une "Stratégie sur les droits de l'enfant" couvrant la période 2012-2015. Il s'agit du renouvellement du programme transversal du Conseil "Construire une Europe pour et avec les enfants" lancé en 2006, à la suite du sommet de Varsovie l'année précédente. Cette stratégie couvre différents domaines, dont notamment la justice, la santé et les services sociaux. L'objectif affiché est "de veiller à la mise en œuvre effective des normes existantes concernant les droits des enfants". Pour cela, le Conseil entend fournir à la fois des orientations politiques et un soutien aux Etats membres dans la mise en œuvre des normes des Nations Unies et du Conseil de l'Europe. La stratégie adoptée veut également promouvoir une "approche holistique et intégrée des droits de l'enfant" et "établir des mesures visant à faire face aux enjeux nouveaux et existants dans ce domaine".

Lire l'article entier

Date: 10-02-2012
Source: Institut MEDEA

Les médias belges ont relayé cette semaine un communiqué de presse de l’association SOS jeunes – Quartier Libre qui lançait un avertissement sur la situation alarmante de certains mineurs étrangers non-accompagnés (MENA), laissés à leur sort alors que la Belgique traverse une vague de froid hors du commun. Bien que les mesures d’accueil mises en place par la nouvelle secrétaire d’Etat à l’immigration Maggie De Block montrent là une lacune, ce n’est pas sur cela que nous insisterons mais plutôt sur le fait que ces jeunes sont en grande majorité originaires du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie). Le fait que ces jeunes soient laissés à eux-mêmes, du fait qu’ils ne veulent/peuvent pas demander l’asile, entraine une réflexion nécessaire sur nos politiques migratoires dans le sillage du printemps arabe. Dans une intervention sur le blog de l’émission Avenue de l’Europe (France 3), l’europarlementaire Verte Hélène Flautre relève le besoin de certains gouvernements de souligner les effets négatifs de l’immigration, le besoin de parler de migrations en termes de dangers, plutôt que d’opportunités. Selon elle, le printemps arabe est une occasion inédite de repenser un cadre de coopération en Méditerranée. Elle remet en question principalement le travail de l’agence Frontex.

Lire l'article entier

Date: 11-05-2011
Source: Au fait

Le Maroc considère la protection des droits des enfants comme l'un des fondements d'une société démocratique et moderniste, a indiqué, mercredi à Rabat, la ministre du Développement social, de la famille et de la solidarité, Nouzha Skalli.

S'exprimant à l'occasion d'un colloque portant sur l'évaluation à mi-parcours du Plan d'action national pour l'enfance, la ministre a ajouté que la stratégie adoptée par le Royaume est conforme aux standards et normes internationaux énoncés dans la Déclaration et le Plan d'action "Monde digne des Enfants".  

Lire l'article entier

Pagina 5 di 10